Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
lundi 12 décembre 2016

Sigma-RH ruse pour booster sa solution de BDES

Sigma-RH ruse pour booster sa solution de BDES

Le créneau de la BDES n’est pas toujours porteur pour les éditeurs de logiciels RH. Afin de susciter l’intérêt des entreprises n’étant pas encore équipées d’outils dédiés, Sigma-RH a trouvé une astuce ! A partir du mois de janvier, il enrichira sa solution de BDES d’un module de reporting social permettant de faire des rapports RSE. Explications.

C’est l’heure du bilan pour Sigma-RH ! A quelques semaines de la fin de l’année, l’éditeur canadien de logiciels RH intégrés se réjouit de l’année 2016. "Le bilan est positif : nous avons convaincu plusieurs nouveaux clients, à chaque fois sur des projets de grande envergure", se félicite Patrice Poirier, président de Sigma-RH. Il faut dire que le contexte est particulièrement porteur pour l’éditeur. "Nous assistons à un tournant dans les mentalités : aujourd’hui, les dirigeants s’orientent de moins en moins vers les outils spécialisés « best of breed ». Ils ont une vision plus globale des RH", précise-t-il. Grâce à cette approche, la société, qui convainc des ETI (Frey Gestion, Adagio Aparthotel…) comme des grands groupes, devrait enregistrer une croissance de 60 % en 2016. De bons résultats qui ne sont pourtant pas attribués à la Base de données économiques et sociales, d’après Patrice Poirier. "La BDES est un créneau peu porteur en matière de revenus. Nous disposons d’une dizaine de clients sur ce segment. Nous sentons qu’il y a un véritable intérêt pour ce sujet, mais qu’il n’y a pas d’investissement alloué. Pour être en conformité avec la loi, les entreprises bricolent et font leur reporting de manière artisanale", constate-t-il. Mais pour combien de temps ? "Elles devraient être à bout de souffle dans quelques mois, une fois qu’elles en auront marre de tout à faire à la main."

Sigma-RH fait « le pari du 2-en-1 »

En attendant que les entreprises consacrent des budgets à une solution de BDES, Sigma-RH a décidé de ruser. "Nous allons élargir notre outil dédié à la BDES et introduire, dès janvier prochain, un module de reporting social qui sera capable de réaliser des rapports RSE", résume le président, qui espère ainsi attiser davantage la curiosité des entreprises. En d’autres termes, "plutôt que de proposer aux entreprises de s’outiller d’une solution BDES puis d’une solution RSE et donc d’établir des interfaces entre les deux systèmes, nous faisons le pari du 2-en-1", explique-t-il. Grâce à cette solution de BDES enrichie, les professionnels RH pourront suivre plusieurs indicateurs RH, qui seront automatiquement calculés : la répartition hommes/femmes, l’ancienneté, les niveaux de rémunération, les répartitions de contrats de travail mais aussi la consommation d’énergie de l’entreprise… Autant d’informations généralement décentralisées "qui pourront être regroupées au sein du SIRH", précise-t-il. En plus de la BDES et de la RSE, Sigma-RH travaillera sur d’autres axes de travail en 2017. Son SIRH devrait s’enrichir d’outils de communication. "Notre objectif est de favoriser les interactions directes entre les salariés, les managers et les professionnels RH. Nous réfléchissons à développer des outils de tchat permettant d’enregistrer l’historique des conversations", conclut-il.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Workday
Les fiches annuaires correspondantes
  • Sigma-RH propose une solution modulaire et intégrée pour la gestion des processus RH pour les PME et grandes entreprises.