Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
A partir du 02/03/17
mardi 23 mai 2017

ADP multiplie les investissements dans le Big Data

ADP multiplie les investissements dans le Big Data

Les investissements technologiques se poursuivent du côté d’ADP. En 2016, l’éditeur spécialisé dans la gestion du capital humain a consacré 6 % de son chiffre d’affaires français à la R&D. Mais pas sur n’importe quel sujet. Le Big Data, d’ores et déjà incarné par sa solution de contrôle de la paie ACE, fait partie de ses chantiers prioritaires.

En 2016, ADP France a pris un "nouveau virage", selon son nouveau président Carlos Fontelas de Carvalho. "Lors de notre exercice fiscal qui s’est clôturé en juin 2016, nous avons généré 324,2 millions d’euros de chiffre d’affaires en France. Soit une croissance d’environ 6 % par rapport à 2015. Nous devons ce résultat à nos investissements dans la R&D, notamment pour nos outils Big Data", se réjouit-il. A l’échelle mondiale, où ADP dégage 12 milliards de dollars de revenus, l’éditeur est également en pleine phase d’accélération sur ce sujet. "Nous avons doublé nos investissements dans notre Innovation Lab, installé à New-York", illustre-t-il.

Le contrôle de la paie 30 % plus rapide

En mettant l’accent sur le Big Data, ADP espère rendre le pilotage de la paie, dernier processus RH à bénéficier de véritables avancées technologiques, encore plus efficace. "Notre volonté est d’insuffler davantage d’automatisation dans les outils de paie pour détecter automatiquement les anomalies, donc améliorer la productivité des gestionnaires de paie", explique Carlos Fontelas de Carvalho. Lancée en fin d’année dernière, la solution ACE (Assistant Contrôle Expert) incarne cette volonté d’ADP d’exploiter les datas. Conçu par les équipes R&D françaises, cet outil analyse toutes les données liées à la paie, réalise des contrôles individuels ou de masse, identifie les écarts… Il permet ainsi aux gestionnaires de ne se concentrer que sur les contrôles prioritaires, par le biais d’alertes. Selon une première étude réalisée auprès d’une centaine d’entreprises clientes, ACE augmenterait la productivité des gestionnaires de paie de 30 % et éviterait le re-calcul d’environ 30 % de bulletins, indique ADP. Des résultats qui encouragent l’éditeur à appliquer les algorithmes développés pour ACE "à d’autres processus RH que la paie", confie le président d’ADP France.

De nouveaux tableaux de bord RH

En 2017, ADP gardera la même feuille de route. "Notre objectif est de continuer à mettre l’accent sur le Big Data, notamment sur l’analyse prédictive. Nous allons développer de nouveaux tableaux de bord qui vont permettre aux DRH d’avoir des informations plus fidèles pour aider leur prise de décision. Bref, d’être plus stratégiques et ainsi de défendre leur place dans les comités exécutifs", explique Carlos Fontelas de Carvalho, à la tête de 2400 collaborateurs en France. ADP promet enfin de travailler sur les interfaces de ses outils. L’idée étant de les ouvrir davantage, afin qu’ils communiquent avec d’autres applications partenaires du marché.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité People Doc
Les fiches annuaires correspondantes
  • ADP propose depuis plus de 35 ans des prestations pour gérer la paie et les ressources humaines sur internet et sur mobile.
  • SIGMA Informatique offre une plateforme pour externaliser la gestion des RH, la dématérialisation de la paie, gérer la formation les compétences et entretiens.
  • ADP propose depuis plus de 35 ans des prestations pour gérer la paie et les ressources humaines sur internet et sur mobile.
  • Captio, le leader espagnol de la gestion des notes de frais liées aux voyages d'affaires, se lance en France
  • Cegedim SRH, acteur de référence en SIRH, propose des solutions logicielles pour gérer les paies et les ressources humaines.