Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
A partir du 03/04/17
vendredi 06 février 2015

Le top 40 des écoles d’ingénieurs préférées des recruteurs en 2014

Le top 40 des écoles d’ingénieurs préférées des recruteurs en 2014

La start-up Multiposting, qui diffuse des milliers d’offres d’emploi et de stages dans les écoles d’ingénieurs françaises, vient de dévoiler la première édition de son classement des 40 écoles préférées des recruteurs. D’après ce palmarès, les établissements les plus courus ne sont pas forcément ceux qu’on croit…

Après les écoles de commerce, c’est au tour des écoles d’ingénieurs d’avoir leur classement Multiposting ! La start-up, qui publie, via son outil de multidiffusion, les offres d’emploi et de stages de 950 entreprises, dont 33 du CAC 40, principalement sur les sites emploi, les réseaux sociaux et les sites des établissements scolaires, a réalisé un classement des écoles d’ingénieurs préférées des recruteurs. Même s’il ne tient pas compte des entreprises diffusant leurs opportunités d’emploi directement auprès des écoles, ce top 40 donne un éclairage intéressant des établissements les plus attractifs aux yeux des entreprises. Entre le 1er septembre 2013 et le 31 août 2014, ces dernières ont diffusé environ 422 000 offres vers les 40 principales écoles d’ingénieurs françaises, par le biais de leur intranet ou de leur service emploi. Un volume en nette progression au fil des années.

Le classement Multiposting de l’attractivité des écoles d’ingénieurs durant l’année 2013-2014 :

Classement

Ecoles

Volume d'offres

1

Polytech'Lille

19426

2

Centrale Lille

18967

3

HEI

18028

4

ENSEEIHT

15609

5

Mines de Paris

15506

6

Polytech'Paris UPMC

14902

7

Télécom Paris

14750

8

Mines Saint-Etienne

14242

9

SUPELEC

13853

10

ESIGELEC

13246

11

Groupe INSA

12557

12

ESME Sudria

12102

13

ENSIIE

11160

14

IPB

11090

15

ESTP

10354

16

UTC

10330

17

Mines de Nancy

10055

18

ENSTA ParisTech

9996

19

ESIEE

9731

20

Centrale Nantes

9577

21

Centrale Carrières (réseau d'anciens)

9568

22

ENSAM

9477

23

ISEP

9453

24

Télécom Bretagne

8670

25

Polytech'Clermont

8107

26

Polytech'Tours

8051

27

Intermines (réseau d'anciens)

7863

28

ENSICAEN

7292

29

Centrale Lyon

7103

30

ISEN

6494

31

ISAE

6352

32

INSTN

6148

33

Centrale Paris

6007

34

ESPCI

5699

35

EPITA

5656

36

Polytechnique

5346

37

GRENOBLE INP

5283

38

EISTI

5240

39

Mines de Douai

5132

40

ex-ENSIETA (ENSTA Bretagne)

5128


Le top 40 de Multiposting confirme l’hégémonie des écoles d’ingénieurs lilloises, qui squattent les trois premières places du podium. Au cours de l’année scolaire 2013-2014, Polytech Lille, l’école Centrale de Lille et l’HEI ont respectivement diffusé 19 426, 18 967 et 18028 offres d’emploi. Un trio de tête suivi par l’ENSEEIHT qui a réceptionné 15 609 annonces puis par les parisiennes Mines ParisTech, Polytech Paris UPMC et Télécom ParisTech, positionnées entre les 5e et 7e places.

Si Multiposting n’avait, jusqu’ici, pas compilé ces données au sein d’un classement officiel, elle dispose toutefois d’un regard sur l’évolution du volume d’offres d’emploi diffusés par ses écoles partenaires. Elle est ainsi en mesure d’assurer qu’avec 12 557 annonces publiées, l’INSA fait, cette année, une nette progression parmi les 40 établissements les plus plébiscités des recruteurs. Sa couverture géographique, particulièrement étendue, n’explique qu’en partie ce résultat. "Ce groupe d’écoles, qui figure à la 11e place du classement, utilise une plateforme commune rassemblant l’ensemble des offres d’emploi de ses écoles", souligne Sylvain Bonneville, responsable des partenariats écoles et universités au sein de Multiposting.

Des offres d’emploi davantage filtrées

Autre surprise de ce classement : les écoles stars comme Polytechnique, Grenoble INP, Centrale Paris et l’UTC ne figurent, pour la plupart, qu’en seconde partie du tableau. Un résultat étonnant pour ces établissements de renom, habitués à briller dans les palmarès des écoles d’ingénieurs. "Si notre classement se différencie des autres, c’est parce qu’il prend en compte les filtres que certaines écoles souhaitent multiplier pour mieux sélectionner les offres d’emploi qu’elles réceptionnent", explique Sylvain Bonneville. C'est justement le cas de l'UTC. "Il y a quelques mois, nous avons renforcé nos critères de sélection afin que les offres soient encore plus qualifiées. Elles sont désormais validées par nos responsables pédagogiques avant parution", précise Valérie Moreau, responsable des relations entreprises à l'UTC. A noter que Centrale Paris remporte moins les faveurs des recruteurs car le dépôt d’offres de stage sur sa plateforme est payant.

La première édition de ce classement devrait connaître d’importants changements ces prochains mois, d’après le responsable de Multiposting. "L’Ecole 42, qui jouit d’une belle renommée auprès des étudiants et des entreprises grâce à son fondateur Xavier Niel, est l’un de nos partenaires récents. Son nom devrait donc apparaître dans la seconde édition du classement. L’image qu’elle véhicule aura certainement un effet positif sur le volume d’offres qu’elle recevra, donc diffusera", pressent-il.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Nibelis
Bannière publicité People Doc
Les fiches annuaires correspondantes
  • Multiposting pour gérer les candidatures et multi-diffuser des offres d'emploi sur les sites emploi, réseaux sociaux et écoles.
  • Textkernel est le leader européen des technologies sémantiques et Big Data dans le domaine des RH et de l'emploi.
  • Adequasys édite des solutions SIRH full-web pour la gestion et la performance du capital humain.
  • Alcuin fournit des suites logicielles complètes pour gérer les talents et la formation dans les entreprises et les organismes de formation
  • Gérez les compétences du capital humain avec une interface web modulaire multilingue, qui permet également la gestion des formations.