Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
IDENTITE
Nationalité : Française
Date de création : 2006
Nom du dirigeant : Olivier Aizac

CONTACT
Adresse : 29, rue du Louvre 75002 Paris
Tel : N.C
E-mail : N.C
Site web : www.leboncoin.fr/emploi

OFFRE

Description : Le site généraliste de petites annonces, Leboncoin.fr propose de déposer gratuitement en quelques clics des annonces d’emploi, selon la situation géographique et le type d’emploi. Pour veiller à la qualité des publications, chaque annonce d’emploi est relue avant d’être publiée.

Parler de cette entreprise à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Talentsoft
Les articles correspondants
Kudoz permet de nous positionner comme une entreprise innovante dans notre façon de recruter, Thibault Remy, MeilleursAgents
Numéro 1 de l'information immobilière en ligne, MeilleursAgents doit répondre chaque année à de fort volume de recrutement. Afin de l'accompagner dans ses campagnes de recrutement, cette PME a opté il y a un an pour l'application mobile Kudoz,
3 min avec Pierre Hervé, Kudoz
Kudoz a réussi là où beaucoup ont échoué. Créer un réel rendez-vous emploi sur mobile. En septembre dernier, le géant Le Bon Coin s’emparait de cette pépite du recrutement. Comment se déroule l’intégration ?
Le jobboard de L’Etudiant n’attend pas sa revente pour se renouveler
Le modèle freemium fait des adeptes du côté des jobboards. Comme ses concurrents, L’Etudiant a opté pour cette option il y a plusieurs années.
Les 7 innovations qui ont marqué le salon Solutions RH 2017
Comme chaque année, le salon Solution Ressources Humaines a permis aux éditeurs de logiciels RH de présenter leurs dernières innovations.
Avec Jobs, qui Facebook concurrence-t-il vraiment ?
Mi-février, Facebook confirmait son envie de se frayer un chemin dans l’univers du recrutement en lançant un service dédié à la publication d’offres d’emploi. Une nouvelle qui a fait l’effet d’une mini-bombe dans la sphère du e-recrutement, où les jobboards se sentent déjà menacés.