VPTimeCheck simplifie la gestion des temps à l’extrême


Par Xavier Biseul | le mercredi 02 mai 2018 | Logiciel de gestion des temps
VPTimeCheck simplifie la gestion des temps à l’extrême

Stilog IST qui édite déjà le logiciel de planification Visual Planning, achève le développement de VPTimeCheck, une solution couvrant les fonctionnalités essentielles de pointage, de compte-rendu d’activité et de pose de congés et promettant de faire de la gestion des temps un jeu d’enfant.

Le lancement commercial de VPTimeCheck aura finalement été retardé d’un an. Annoncé lors de l’édition 2017 du salon Solutions RH, ce logiciel de gestion des temps et des activités (GTA) a désormais son site dédié, finalisé il y a quelques semaines. Pour se démarquer de la concurrence, Stilog IST, son éditeur, à qui l’on doit Visual Planning, joue la carte de la simplicité. VPTimeCheck assure les fonctions essentielles d’un outil de GTA. A savoir la gestion des pointages – à la manière d’une badgeuse électronique, le collaborateur clique quand il arrive au travail et quand il part – les compte-rendus d‘activité - il déclare le temps passé sur des projets – et enfin la pose de congés. « Nous avons fait le choix d’une grande sobriété en limitant sciemment le nombre de fonctionnalités, avance Christophe Midon, directeur commercial de Stilog IST. La solution ne nécessite pas d’information ni de formation. » VPTimeCheck s’adresse à la fois aux salariés qui saisissent les données et aux managers qui vont valider les pointages, les compte-rendus d’activité et les absences.

Une tarification à l’usage

Pour paramétrer le logiciel, l’utilisateur est guidé étape par étape depuis la console d’administration. Pour un compte-rendu d’activité par exemple, il va importer lui-même la liste de ses projets. « VPTimeCheck est conçu pour s’interfacer avec les outils RH du marché de la paie et de la pose de congés par import-export de fichiers Excel, de flux d’échanges au format .csv », complète Thierry Liouville, directeur technique. Exclusivement disponible en mode SaaS, VPTimeCheck adopte une tarification en fonction de l’usage, sans engagement. En fin de mois, l’éditeur comptabilise le nombre d’utilisateurs qui se sont connectés à raison de 2 euros par utilisateur.

Pour Christophe Midon, VPTimeCheck s’adresse à deux grandes typologies d’entreprises. La cible essentielle porte sur les PME « en raison de la facilité d’utilisation, de la couverture fonctionnelle et du coût ». Les grosses structures qui ne sont pas outillées peuvent également être tentées par la prise en main intuitive de la solution, quitte ensuite à aller un cran plus loin avec Visual Planning. La bascule de l’un à l’autre se fait de façon naturelle puisque VPTimeCheck est « motorisé » par Visual Planning, plateforme générique de gestion de ressources.

D’autres applications RH à venir

Pour Stilog IST, le lancement de VPTimeCheck, qui fait l’objet d’une nouvelle méthode de commercialisation, a valeur de test. Pas de démarche commerciale individuelle : le site web doit se suffire à lui-même. Si le test est concluant, l’éditeur entend dupliquer le modèle. En se servant une fois encore de Visual Planning comme d’une boîte à outils, la société pourrait, à l’avenir, commercialiser d’autres applications RH comme la gestion des notes de frais et la GPEC et, au-delà, s’attaquer à la gestion de parc, la gestion de projet ou la gestion de chantier.

Transférer cet article à un ami