"Notre levée va nous permettre de gagner en notoriété" Arnaud Blachon, Rise Up


Par Gérald Dudouet | le mardi 06 février 2018 | Logiciel de gestion de la formation
"Notre levée va nous permettre de gagner en notoriété" Arnaud Blachon, Rise Up

Créée en 2014, UpGraduate rebaptisée Rise Up, propose des solutions simples et interactives de gestion de formations en présentiel et en e-learning. Venant tout juste de boucler sa première levée de fonds de 2 millions d’euros, l’entité sort sur le marché, la première plateforme LMS gratuite, destinée au TPE. Arnaud Blachon, co-fondateur de Rise Up revient pour nous sur cette riche actualité.

Rise Up s’appelait initialement UpGraduate, pourquoi ce changement d’identité ?

Au vu de l’offre déjà existante sur le marché auprès des grandes entreprises, notre vocation initiale était de commercialiser auprès des PME et des organismes de formation de moins de 15 salariés, une pure plateforme LMS permettant de concevoir un campus en ligne. L’aspect e-learning étant arrivé à maturité, nous avons alors fait évoluer notre solution en déployant toute une partie sur le process RH. Dès lors, notre portefeuille clients s’est progressivement étayé d’une centaine d’entreprises dont les tailles étaient de plus en plus importantes à l’instar de l’IFPASS (Institut de Formation de la Profession de l’Assurance), du centre de formation de Schneider Electric ou encore du campus numérique du MEDEF qui représente 750 000 adhérents. UpGraduate étant jusqu’alors exclusivement connotée comme une solution e-learning, nous avons donc décidé, fin 2017, de changer de nom en adoptant l’appellation Rise Up. Une nouvelle identité associée à une offre plus diversifiée.

Quelles sont ces offres ?

La première, celle de nos débuts, désormais dénommée Rise Up Surf reste inchangée. Il s’agit d’une plateforme dédiée à la création d’un espace de formation, en marque blanche, qui s’adapte à l’activité de chacun de nos clients. La seconde Rise Up Drive qui vient s’interconnecter au LMS, permet à ses utilisateurs de profiter d’une administration automatisée. Elle va gérer toute la planification des sessions de formation en générant des documents légaux comme les convocations, les attestations de formation mais aussi des tests de prérequis, l’évaluation de la formation…  Enfin mi-janvier, nous avons lancé Rise Up Go, une solution LMS gratuite, limitée en termes de branding, visant à construire une offre commerciale. Elle cible les petits organismes de formation, dont l’achat d’une plateforme LMS est souvent conditionné par une commande client. Or, sans ce type d’outil, il est parfois difficile de convaincre un potentiel acheteur. Avec Rise Up Go, ils disposent désormais d’une plateforme LMS n’impliquant aucun frais et à même de pallier à ce manque. Une solution qu’ils pourront acheter en intégralité, une fois la commande du client passée.

Comment allez-vous utiliser les ressources de votre première levée de fond?

Face à des sollicitations de plus en plus nombreuses émanant des organismes de formation et des entreprises, qui représentent de part et d’autre 50 % de nos clients, nous allons structurer notre société plus rapidement. Le marché et notre entité sont en pleine croissance. Aussi la levée de fonds de 2 millions d’euros que nous avons bouclée auprès d’IMPACT partenaires, de la BPI et de BNP Paribas va nous permettre de faire évoluer techniquement notre plateforme, sa commercialisation et de gagner en notoriété en France mais aussi à l’international. Si aujourd’hui, notre équipe est composée d’une vingtaine de personnes, le recrutement va donc s’accélérer. Par ailleurs deux nouvelles offres sont programmées cette année. Elles viseront l’apprentissage social mais aussi l’interaction dans la formation à distance. Des innovations que nous présenterons, fin mars, lors du salon Solutions RH, porte de Versailles.  

Transférer cet article à un ami