Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
A partir du 24/11/2017
jeudi 19 janvier 2017

5 pistes pour apprendre à concevoir un SPOC

5 pistes pour apprendre à concevoir un SPOC

Depuis deux ans, les SPOC occupent une place dans les catalogues de formation des grandes entreprises. A tel point que certaines décident de se lancer dans leur conception. Après avoir identifié le public cible et les objectifs pédagogiques, quelles sont les étapes pour créer un cours en ligne privé ? Quels ingrédients sont-ils nécessaires ? La réponse en cinq points.

1- Avoir un plan structuré

En particulier lorsqu’elles plébiscitent des formats courts, "les entreprises sont tentées de réaliser des contenus pédagogiques sans structure ni plan", a expliqué Pierre Monclos, directeur de projet chez Unow, lors d’un webinaire organisé par 360Learning. Pourtant, pour qu’ils s’intègrent dans un parcours de formation, ces contenus doivent suivre une logique. Sur le plan temporel, c’est la même chose : "même si chaque participant doit pouvoir progresser à son rythme, il est intéressant de proposer un module toutes les semaines pour que le groupe trouve une cadence commune."

2- Proposer des activités variées

Pour garder les apprenants engagés tout au long du SPOC, il est conseillé de multiplier les formats d’activités. D’autant que tous peuvent répondre à un besoin. "Un quizz permet d’évaluer des connaissances, un « cas en fil rouge » de les mettre en pratique tandis qu’une recherche sur Twitter permet d’effectuer un travail de veille et qu’un forum favorise les échanges entre les apprenants", a illustré Pierre Monclos. La diversité ne doit toutefois pas s’arrêter aux formats d’activités. Multiplier les niveaux de difficulté des modules ainsi que les temps d’implication est également pertinent.

3- Valoriser le forum d’échanges

D’un point de vue pédagogique, les forums ont de nombreux atouts. Puisqu’ils sont asynchrones, ils favorisent le partage de "discussions construites", souligne Pierre Monclos. De fait, ils permettent aux apprenants de lever des incompréhensions sur des sujets, avec leur propre vocabulaire. Pour favoriser la collaboration, il est également conseillé d’opter pour l’évaluation entre pairs. Au même titre que les forums, cette stratégie du « learning by teaching » permet non seulement d’apprendre des autres, "mais aussi de consolider ses connaissances, en les transmettant", ajoute-t-il.

4- Suggérer des ressources attractives

A l’issue d’un module, il peut être intéressant de suggérer des ressources pédagogiques supplémentaires afin d’encourager les apprenants à creuser un sujet. "L’erreur la plus fréquente consiste à proposer des PDF de plusieurs centaines de pages avec un texte mal mis en forme, donc peu engageant", constate l’expert de chez Unow. Pour continuer à susciter l’intérêt des apprenants, mieux vaut, là aussi, être sélectifs sur le type de documents soumis. Pierre Monclos recommande des articles, des infographies ou des vidéos de conférences TEDx, beaucoup plus attractifs.

5- Multiplier les badges

Transférer les mécanismes du jeu au processus d’apprentissage est une méthode qui fait régulièrement ses preuves. Pour valoriser la réussite des apprenants à un module ou à la validation d’un niveau de difficulté, un badge peut être décerné. Même si elles sont très symboliques, ces récompenses ont le mérite de garder les participants motivés dans leur formation. A la clé aussi ? Un taux de complétude des MOOC et des SPOC plus significatif. A l’issue du parcours, une certification de réussite peut également être remise et intégrée aux profils LinkedIn des apprenants.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Talentsoft
Bannière publicité KUDOZ
Les fiches annuaires correspondantes
  • 360Learning est un éditeur de LMS. Découvrez 360Learning...
  • AHRGOS est une plateforme technologiques innovante permettant d’apporter aux entreprises une solution en termes de bien être afin d’anticiper et réduire les risques psychosociaux qui pourraient être occasionnés qui sont actuellement en forte progression. En effet grâce à un dispositif tout salarié sera en position d’alerter son entreprise quant à la situation à laquelle il fait face.
Bannière publicité adLearnMEDIA