Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
A partir du 15/03/17
vendredi 24 février 2017

214 millions d'euros de chiffre d'affaires pour Le Bon Coin en 2016 !

214 millions d'euros de chiffre d'affaires pour Le Bon Coin en 2016 !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats du Bon Coin sont réjouissants ! En 2016, le géant des petites annonces a vu ses revenus croître de 23 % pour atteindre 214 millions d’euros. Une vitalité qui va permettre au portail, devenu une « cash-machine » de déployer un service de messagerie, de se lancer dans la transaction, d’incuber des start-up, de réaliser des acquisitions... Tour d’horizon de la road map pour 2017.

Une année 2016 en forte croissance

Le Bon Coin n’aurait pas pu rêver mieux pour son anniversaire. En 2016, pour ses 10 ans, le géant des petites annonces a généré 214 millions de revenus. C’est 23 % de plus qu’en 2015. La marge brute dégagée s’est élevée à 60 %. En moyenne, ce sont désormais 26 millions d’annonces qui sont en ligne, dont 800 000 postées chaque jour. Des résultats qui peuvent être attribués à sa nouvelle identité visuelle et à ses investissements dans le mobile. Grâce à la refonte du site en responsive design, "le mobile pèse désormais deux tiers de l’audience", a annoncé Antoine Jouteau, le PDG.

La rubrique emploi leader en notoriété

Tout comme l’immobilier et l’automobile, ses marchés historiques, l’emploi est une catégorie prioritaire pour les équipes du Bon Coin. Chaque mois, cette rubrique est consultée par 2,3 millions de visiteurs uniques, d’après Médiamétrie. Une récente étude de Penetrace indique même que le portail est le 1er en matière de « notoriété top of mind » sur le segment de l’emploi. Aujourd’hui, 50 000 recruteurs diffusent leurs opportunités via le site, qui monétise ses offres d’emploi depuis octobre dernier. En moyenne, les RH mettent 13 jours pour pourvoir leurs offres en BTP, restauration, services…

Un service de messagerie interne

Pour faciliter les échanges entre les internautes, Le Bon Coin déploiera, en juillet prochain, un service de messagerie. D’abord à destination des particuliers, puis, à plus moyen terme, à destination des professionnels, dont les responsables RH. Cette messagerie devrait notamment permettre l’envoi de pièces jointes comme des CV, des recommandations, des lettres de motivation... Déjà disponible en Suède et en Espagne, ce service devrait générer beaucoup d’attractivité. "Nous attendons, dès ses débuts, 3 millions de messages par jour", indique le PDG.

Bientôt un paiement en ligne

En développant une messagerie, Le Bon Coin a une petite idée derrière la tête : celle de faire ses premiers pas dans la transaction. "La prochaine étape sera d’offrir des services de paiement en ligne, pour certains de nos univers", explique Antoine Jouteau. Vu la typologie de « transactions » proposées, l’emploi devrait évidemment être exclu de la partie. A l’inverse, la catégorie dédiée à l’automobile devrait, à coup sûr, être concernée. Quoiqu’il en soit, cette fonctionnalité de paiement en ligne ne sera jamais obligatoire pour les utilisateurs, prévient le PDG.

Des datas sur l’efficacité des annonces

Grâce à « Le Lab », Le Bon Coin devrait expérimenter de nouvelles fonctionnalités. Via un système de tableau de bord, qui agrégera des datas, les recruteurs pourront, par exemple, mieux mesurer l’efficacité de leurs annonces. La géolocalisation des offres d’emploi devrait aussi être renforcée : les candidats pourront effectuer une recherche de postes par adresse ou code postal. Le portail va également améliorer son moteur de recherche afin qu’il fasse davantage de suggestions. Enfin, les offres d’emploi préférées des candidats seront sauvegardées simultanément sur tous les devices.

Un site vitrine 100 % BtoB

Pour aider les 500 000 professionnels utilisateurs du Bon Coin à s’y retrouver parmi son éventail de solutions, le portail lancera, la semaine prochaine, le site web leboncoinpro.fr. Pour chaque catégorie (emploi, immobilier, automobile…), les offres de diffusion et de visibilité seront détaillées. Une solution publicitaire dédiée aux TPE et PME devrait, à cette occasion, voir le jour. Cette offre, qui repose sur un modèle à la performance, permettra aux annonceurs (notamment les responsables RH) de créer leurs publicités pour valoriser leur marque employeur, tout en maîtrisant leur budget.

Des acquisitions en perspective

Cinq mois après avoir mis la main sur MB Diffusion, spécialisé dans la petite annonce de matériel d’occasion agricole et de BTP, Le Bon Coin envisage de nouvelles opérations de croissance externe, notamment dans l’emploi. Cette stratégie aurait pu se concrétiser par la reprise de Viadeo en décembre. Mais le Tribunal de Commerce de Paris en a décidé autrement ! Pour incarner cette volonté, le portail lance un incubateur de start-up qui devrait lui permettre de mettre la main sur des pépites, notamment "des sites emploi ayant des offres complémentaires aux nôtres", indique le PDG.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Sopra HR
Bannière publicité Textkernel
Les fiches annuaires correspondantes
  • Leboncoin.fr est un site généraliste. Vous pouvez déposer des annonces dans plus de 30 catégories. Toutes les annonces sont relues avant mise en ligne afin de s'assurer de leur qualité et du respect des règles de diffusion.
  • AdequaJOB est un site emploi généraliste centré sur l’e-recrutement à la performance. Découvrez AdequaJOB...
  • AMPLEMENT site d'offres d'emploi pour recruter en ligne ou consulter les CV des candidats sur internet.
  • Beepjob site et application mobile pour trouver un emploi ou un candidat en géolocalisation sur mobile ou sur ordinateur.
Bannière publicité Monster
Bannière publicité Bodet Software