Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
A partir du 28/04/17
vendredi 07 octobre 2016

Le Bon Coin devient payant... et fait débat !

Le Bon Coin devient payant... et fait débat !

A partir du 17 octobre prochain, Le Bon Coin monétisera la diffusion des offres d’emploi sur son portail. Seules les petites entreprises pourront profiter de l’audience du site gratuitement. Les autres devront consacrer un budget pour tenter de séduire les 2,4 millions de visiteurs uniques de sa rubrique emploi. Une transition délicate qui suscite des réactions de la part des recruteurs, parfois surpris de voir le portail d’annonces s’orienter vers un modèle payant.

Il est bientôt révolu le temps où les recruteurs pouvaient diffuser leurs offres d’emploi gratuitement sur Le Bon Coin ! Dans 10 jours, le portail d’annonces monétisera son service. "Notre transition vers un modèle payant devrait, d’une part, assurer l’équilibre économique de notre entreprise et, d’autre part, financer le développement de nouveaux services qui devraient apporter de la valeur ajoutée aux recruteurs", explique Antoine Jouteau, directeur général du Bon Coin. A la veille du lancement officiel de son offre, le PDG reste volontairement évasif sur le prix de ses annonces, qui seront commercialisées à l’unité ou via un pack. Ce qui est sûr, c’est que l’objectif du portail, qui diffuse 300 000 offres d’emploi, n’est pas de casser les prix. "Nous ne serons pas moins chers que les autres. Ce serait antinomique avec notre approche de leader. Notre objectif est plutôt de construire notre prix en fonction de la valeur de notre audience", précise-t-il. Concrètement, le coût par annonce devrait débuter à 69 euros par mois. Un prix qui, sur le papier, semble attractif mais qui devrait seulement être réservé "aux petites entreprises ayant de faibles volumes de recrutement", prévient-il. A noter que les TPE diffusant jusqu’à cinq annonces auront un traitement de faveur : "elles pourront continuer à utiliser notre site gratuitement", indique-t-il.

Une forte notoriété sur l’emploi

La monétisation des offres d’emploi du Bon Coin est loin d’être une surprise. Les améliorations techniques que le portail multiplie depuis un an ainsi que sa vaste campagne de communication montrent que la direction s’applique à positionner sa rubrique emploi comme un jobboard. "Notre présence média nous a permis de renforcer notre notoriété sur le segment de l’emploi. Notre audience et notre contenu font désormais de nous un acteur 100 % crédible", se réjouit Antoine Jouteau. Même si elle n’est pas surprenante, cette monétisation suscite des réactions de la part des 50 000 entreprises qui diffusaient jusqu’ici leurs offres gratuitement. Dan Guez, directeur associé du cabinet OpenSourcing, fait partie des utilisateurs. "D’après les propositions commerciales que j’ai reçues, je constate que le portail s’aligne sur les prix du marché", commente-t-il. Seul hic : Le Bon Coin ne rivalise pas encore avec ses concurrents. "Il est particulièrement efficace pour sourcer des profils non-cadres intéressés par des postes en province", confie-t-il.

Un modèle économique trop classique ?

Face à ces réactions, le PDG du Bon Coin ne démord pas. "Notre portail est le reflet du marché. Il diffuse davantage d’emploi non cadres simplement parce qu’en France, 85 % des recrutements concernent des emplois non-cadres et 15 % des emplois cadres", rappelle-t-il. Un argument qui ne suffit pas à convaincre Dan Guez, qui poursuit son raisonnement. "Je pensais que le portail allait miser sur un modèle freemium proche de celui d’Indeed", explique-t-il. Reste désormais à savoir si les futurs services RH du portail seront à la hauteur des attentes des entreprises. Sur ce sujet, Le Bon Coin promet des outils très orientés R.O.I. "Nous ne serons jamais les plus pointus en matière de fonctionnalités, prévient Antoine Jouteau. Notre approche est plutôt de privilégier les solutions qui génèrent des candidatures pour les entreprises." Cette recette suffira-t-elle à convaincre les recruteurs ?

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Direct Emploi
Les fiches annuaires correspondantes
  • OpenSourcing est spécialiste du sourcing qualifié sur internet et accompagne les petites entreprises, PME ou grands groupes dans leurs processus de recrutement.
  • AdequaJOB est un site emploi généraliste centré sur l’e-recrutement à la performance. Découvrez AdequaJOB...
  • AMPLEMENT site d'offres d'emploi pour recruter en ligne ou consulter les CV des candidats sur internet.
  • Beepjob site et application mobile pour trouver un emploi ou un candidat en géolocalisation sur mobile ou sur ordinateur.