Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
A partir du 15/12/16
lundi 13 mars 2017

Start-up RH : TopCode met les développeurs à l’épreuve du boot camp

Start-up RH : TopCode met les développeurs à l’épreuve du boot camp

L’apprentissage façon commando : tel est le crédo de TopCode. La start-up propose un format de formation tout droit venu des Etats-Unis, permettant aux développeurs néophytes comme initiés d’apprendre les bases du métier ou de mettre à jour leurs compétences. Les sessions sont aussi intensives qu’amusantes, d’après Jonathan Behar, le co-fondateur.

Comment est née l’idée de TopCode ?

Depuis 2010, mon associé et moi sommes à la tête d’une société de conseils et d’un éditeur de logiciels. Via ces deux entreprises, nous avons recruté beaucoup d’ingénieurs en informatique, que nous avons dû former, via nos propres sessions de formation. Comme nous étions tous les deux passionnés de sports extrêmes, nous avons eu l’idée d’organiser des boot camps et ainsi d’immerger les développeurs dans un contexte où l’apprentissage est rapide. Pour rendre l’expérience encore plus ludique, nous avons choisi de nous inspirer des « escape games » et d’utiliser le vecteur du jeu.

A qui s’adressent ces boot camps ?

Ils s’adressent aux développeurs initiés souhaitant mettre à jour leurs compétences dans un nouveau langage, aux personnes qui vont être amenées à travailler avec une équipe de développeurs et qui veulent comprendre leur métier. Nous organisons également un boot camp "Neo", qui s'adresse uniquement aux néophytes souhaitant se mettre le pied à l’étrier. Nous ne leur enseignons pas le métier de développeur. Nous leur proposons plutôt d’acquérir un premier socle de compétences, c’est-à-dire d’apprendre à interroger une base de données, construire une page web, une application mobile, une API…

Quelles entreprises s’intéressent à ces formations ?

Ce sont des ESN comme Soft Company, mais aussi des grands groupes comme McDonald’s. Ce que les entreprises apprécient, c’est le déroulement de nos formations, qui comprend une première phase de challenge individuel de sept jours intensifs puis une seconde phase de trois jours en immersion totale à l’étranger, où les développeurs doivent mener des missions par équipe dans une atmosphère qui ressemble au film « The Social Network » ! Pour toucher davantage d’entreprises, nous menons actuellement des démarches pour que nos boot camps soient éligibles au CPF.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Météojob
Les fiches annuaires correspondantes
  • Former grâce au Serious Game, voici ce que propose l'éditeur de solutions multimédia interactives Daesign.
  • Plate-forme d’apprentissage par le jeu pour la formation d’entreprise
  • Wizarbox propose des outils web innovantes de serious game pour gérer la formation, tester les compétences de professionnels ou gérer la mobilité interne