Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
A partir du 15/12/16
mercredi 15 juillet 2015

Cofely Axima investit 400 000 euros dans son école virtuelle

Cofely Axima investit 400 000 euros dans son école virtuelle

Pour permettre à ses techniciens d’acquérir de nouvelles compétences, Cofely Axima, filiale du groupe GDF Suez, a décidé de créer une académie accessible à distance. Editée par la société Solar Games, "L’École pratique du froid" place l’apprenant dans un environnement gamifié, dans lequel il peut choisir entre plusieurs modalités pédagogiques.

Entre bâtir quatre murs en parpaing pour y installer une école et s’équiper d’une plateforme de formation en ligne, Cofeliy Axima a tranché, après quelques semaines d’hésitation ! "Puisque les formations techniques proposées sur le marché étaient en décalage par rapport à nos attentes, que nos équipes étaient géographiquement éclatées et que la formation n’était pas notre cœur de métier, nous avons choisi, en mai 2014, de nous outiller d’une solution en ligne qui nous permettrait de favoriser l’acquisition de compétences de nos salariés et de rendre la formation initiale et continue attractive aux yeux des apprenants, notamment des jeunes susceptibles de rejoindre nos équipes", a expliqué Valéry Fournel, DRH de Cofely Axima, lors de l’événement HR Speaks.

La gamification, au cœur de l’apprentissage

Dédiée aux métiers techniques évoluant dans le génie climatique, "L’École pratique du froid" a été conçue par Solar Games, une société issue du monde du jeu vidéo. Un détail qui a son importance : sur la forme, le portail ressemble en tout point à un centre de formation en dur. Les apprenants peuvent s’y promener virtuellement, par le biais d’un avatar qu’ils peuvent personnaliser. "L’école virtuelle comprend plusieurs espaces, au sein desquels les participants peuvent se téléporter : une salle dédiée à la vidéo, une bibliothèque qui regroupe les ressources pédagogiques, une salle de réunion pour organiser des classes virtuelles…", a illustré Alexandre Bullock, CEO de Solar Games. Evidemment, l’environnement de formation est gamifié. Comme dans les jeux vidéo, les apprenants doivent gagner des points pour débloquer de nouveaux contenus pédagogiques. Sur le fond, l’école de Cofely Axima présente également plusieurs avantages. Elle mixe plusieurs modalités synchrones et asynchrones : modules d’e-learning, vidéos de formation, exercices de simulation, serious games, BD interactives… "Des modalités suffisamment immersives pour que les apprenants prennent du recul sur leur geste technique et développent une intelligence situationnelle", selon Valéry Fournel.

Un investissement global de 400 000 euros

Autre particularité de l’école : elle propose les ressorts sociaux qui font aujourd’hui le succès des plateformes d’e-learning, notamment un outil de chat, un forum, un module de création de contenus… "Notre ambition est que cette école devienne un centre de ressources pédagogiques, au sein duquel les techniciens partagent leurs expériences en dehors de leurs formations", a témoigné Valéry Fournel. Déployée auprès d’une population de chargés d’affaires, la plateforme d’e-learning devrait bientôt concerner les frigoristes. Et, à moyen terme, d’autres entités du groupe. Le projet dans sa globalité a coûté environ 400 000 euros, majoritairement injectés dans le contenu. Un montant moins important que la construction d’une école en dur, que Cofely Axima avait chiffré à 3 millions d’euros.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Sopra HR
Bannière publicité People doc
Les fiches annuaires correspondantes
  • Former grâce au Serious Game, voici ce que propose l'éditeur de solutions multimédia interactives Daesign.
  • Wizarbox propose des outils web innovantes de serious game pour gérer la formation, tester les compétences de professionnels ou gérer la mobilité interne