Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
lundi 26 décembre 2016

Le parcours de Viadeo en cinq dates

Le parcours de Viadeo en cinq dates

Malgré des débuts sur les chapeaux de roues, des levées de fonds à répétition et une entrée de Bourse qui marque sa consécration, le réseau social Viadeo n’a pas su rivaliser avec le géant américain LinkedIn. Zoom sur les cinq temps forts qui ont marqué l’histoire de l’ex-fleuron français, désormais sous la coupe de la société Figaro Classifieds.

Juin 2004

Après avoir lancé un club d’entrepreneurs baptisé Agregator, les entrepreneurs Dan Serfaty et Thierry Lunati anticipent l’explosion des réseaux sociaux en créant une plateforme Internet visant à faciliter les interactions professionnelles. Alors appelée Viaduc, la solution est l’une des premières du genre. Agé d’à peine un an, LinkedIn est peu connu, donc peu menaçant pour le réseau social français, qui boucle une première levée de fonds de 5 millions d’euros dès juin 2006.

Février 2008

Grâce à un second tour de table de 5 millions d’euros, Viadeo commence à réaliser des opérations de croissance externe. En février 2008, le groupe acquiert Tianji, le réseau social professionnel leader en Chine. A partir de là, il enchaîne les acquisitions. Il met notamment la main sur l’espagnol ICTnet (juillet 2008), l’indien ApnaCircle (janvier 2009) et le canadien Unyk (octobre 2009). Les velléités du groupe à l’international se concrétisent également par la création d’une filiale au Mexique.

Décembre 2010

Quatre mois après avoir installé sa R&D à San Francisco, Viadeo atteint les 27 millions de membres. Un résultat qui l’encourage à continuer son expansion à l’international. En août 2011, Viadeo ouvre alors une troisième filiale, au Maroc et crée, deux mois après, une joint-venture en Russie. Pour tenir tête à LinkedIn, qui gagne alors du terrain, Viadeo acquiert plusieurs start-up (la néerlandaise Soocial en décembre 2011), la française Pealk (janvier 2013). L’objectif : améliorer la qualité de sa plateforme.

Juillet 2014

Dix ans après avoir vu le jour et deux ans après avoir effectué une levée de fonds de 24 millions d’euros (contre les 40 millions espérés), Viadeo fait son entrée en Bourse. La société est alors valorisée à 171 millions. La première cotation du groupe aux 65 millions de membres ne se passe pas comme prévu : son action chute d’environ 17 % lors de cette première séance, à 14,20 euros (contre 17,10 pour le bas de sa fourchette, lors de son introduction). C’est le début de la dégringolade.

Mai 2016

Fort d’un nouveau CEO – Renier Lemmens –  Viadeo présente sa nouvelle stratégie : se recentrer sur le marché hexagonal et faire de l’innovation l’une de ses priorités. Malheureusement, le challenge est trop dur à relever. En 2015, le groupe a, par exemple, enregistré une perte record de 23,3 millions d’euros. En novembre 2016, un an après s’être retiré du marché chinois où il a perdu énormément d’argent, le groupe est placé en redressement judiciaire. A cette époque, l’action ne valait plus que 99 centimes.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Foederis
Les fiches annuaires correspondantes
  • Utiliser les médias sociaux pour gérer sa marque employeur, recruter ou développer son réseau professionnel : c'est ce que font Viadeo et ses millions d'utilisateurs
  • Créez et gérez un réseau social d'entreprise collaboratif pour vos équipes avec Bluekiwi
  • La révolution digitale est en marche... dans le recrutement ! Quelle est votre réputation RH sur internet et sur les réseaux sociaux ?
  • Expatunited le reseau des français à l'étranger : conseils emploi pour les expatriés français.
  • Éditeur spécialisé dans les applications Web, Jalios est depuis 2001 un acteur reconnu du marché de la gestion de contenu et de la collaboration.