Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
jeudi 10 novembre 2016

Un chatbot au coeur de la nouvelle application de Viadeo

Un chatbot au coeur de la nouvelle application de Viadeo

Six mois après avoir réaffirmé sa volonté de favoriser la mobilité et l’emploi, Viadeo s’apprête à traduire sa stratégie ViaNext en produit. En décembre, le réseau social aux 11 millions de membres français, lancera une seconde application mobile, cette fois-ci entièrement dédiée à la recherche d’emploi, au sein de laquelle les candidats seront assistés par un chatbot.

En mai dernier, le nouveau CEO de Viadeo, Renier Lemmens, promettait d’insuffler davantage d’innovation au sein de ses outils… Une phrase qui vient de prendre tout son sens. Il y a quelques jours, le réseau social a annoncé le lancement d’une nouvelle application mobile entièrement dédiée à la recherche d’emploi. Elle viendra en complément de l’application de networking que Viadeo a créé il y a cinq ans. "Ce nouveau support incarne le virage stratégique du groupe, qui est de se recentrer sur l’emploi. C’est la première brique véritablement visible", commente Alexandre Takacs, directeur produit chez Viadeo. Disponible en version bêta dès le mois de décembre avant un lancement officiel en début d’année prochaine, cette application regroupera toutes les fonctionnalités classiques de la recherche d’emploi : un moteur de recherche, une sauvegarde des offres d’emplois, un espace pour postuler, une possibilité d’adjoindre un message personnalisé à son mini-CV…

Des interactions avec le chatbot

La véritable nouveauté de cette application mobile, c’est qu’elle intègre un chatbot. "Son rôle sera celui d’un assistant virtuel, explique Alexandre Takacs. Il sera capable de pousser les bonnes offres d’emploi au bon moment, d’informer les utilisateurs sur les prochaines actions à effectuer et de délivrer des conseils sur la recherche d’emploi." Comment ? En analysant le profil de chaque utilisateur : le type de poste qu’il brigue, ses critères de recherche, sa zone géographique… "Nous mettrons également en avant les offres d’emploi qui ont un « petit plus », en l’occurrence celles qui viennent des entreprises qui sont les mieux notées par nos utilisateurs. Cela signifie qu’un candidat se verra proposé des offres en adéquation avec sa recherche, mais aussi son état d’esprit et l’ambiance de travail qui lui convient le mieux", illustre-t-il. A moyen terme, les utilisateurs pourront également interagir avec leur assistant virtuel, dont le « visage » reste encore inconnu. Et c’est bien là tout l’intérêt d’un chatbot par rapport à une simple notification push. "En ayant une dimension plus humanisée, la recherche d’emploi sur le web devient plus agréable", estime le directeur produit. Dans sa première version, les interactions seront toutefois limitées. Les mobinautes pourront surtout demander à leur assistant d’en savoir plus sur une offre d’emploi. Au fur et à mesure de ses améliorations, le chatbot devrait être en mesure de répondre à des questions plus complexes sur l’ambiance de travail, les contacts susceptibles d’appuyer une candidature…

En quête de partenaires investisseurs

Dans la tourmente depuis plusieurs mois, Viadeo, qui a enregistré une perte nette de 4,32 millions d’euros au premier semestre (contre 6,86 millions un an plus tôt), espère sortir la tête de l’eau en poursuivant ses investissements dans l’emploi. Il y a quelques semaines, le réseau social dévoilait un outil de création de vidéo intégré au profil des utilisateurs. Ces prochains mois, des outils facilitant l’envoi de candidatures spontanées pourraient aussi voir le jour. "Nous réfléchissons également à la manière dont nous pouvons améliorer le suivi des candidatures. Une piste serait d’agréger les offres et les candidatures de nos utilisateurs. Dans leur espace, ces derniers pourraient retrouver l’ensemble des démarches qu’ils ont effectuées sur Viadeo et les autres sites emploi", confie Alexandre Takacs. En attendant, le réseau social cherche à pérenniser son avenir, encore incertain au vu de ses problèmes de trésorerie. Il serait actuellement en discussion avec plusieurs investisseurs.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Météojob
Les fiches annuaires correspondantes
  • Utiliser les médias sociaux pour gérer sa marque employeur, recruter ou développer son réseau professionnel : c'est ce que font Viadeo et ses millions d'utilisateurs
  • Beknown est une application Facebook, à l'origine du groupe international d'offres d'emploi Monster, pour faciliter la mise en relation entre recruteurs et candidats online.
  • La révolution digitale est en marche... dans le recrutement ! Quelle est votre réputation RH sur internet et sur les réseaux sociaux ?
  • Le plus grand réseau social Facebook : un levier de recrutement 2.0
  • Le sourcing ou recrutement sur les réseaux sociaux grâce à matchFWD : outil de matching via la cooptation sur les réseaux sociaux.