Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
lundi 09 janvier 2012

Réseaux sociaux au Québec : les choix des recruteurs

Réseaux sociaux au Québec : les choix des recruteurs

Ils sont devenus incontournables. Les médias sociaux Facebook, Linkedln, ou Twitter sont de plus en plus utilisés dans la recherche de personnel au Québec. Pour quelles raisons ? Quelle stratégie adopter pour dénicher la perle rare ? Gros plan sur le recrutement 2.0 dans la Belle Province.

 

« Être proactif »

 

Pourquoi recruter sur les réseaux sociaux ? La raison est simple pour l’expert en recrutement Rémi Lachance. « Le taux de chômage est bas au Québec, l’offre est supérieure à la demande », explique le co-fondateur de Proxima Centauri, « Les réseaux sociaux permettent de rejoindre les chercheurs passifs, ceux qui ont déjà un emploi mais qui sont ouverts à de nouveaux défis professionnels. »

 

Le taux de chômage moyen des dix premiers mois de 2011 s’établit à 7,6 % de la population active, selon l’Institut de la statistique du Québec. « Dans ce marché dynamique, les recruteurs doivent être proactifs pour dénicher les talents », confirme Sylvie Leclerc, conseillère en marketing employeur chez Illico Hodes à Montréal.

 

Stratégie de recrutement

 

Les médias sociaux et le Web offrent l’opportunité d’entrer en contact avec des candidats qui correspondent aux profils recherchés. Première étape : se démarquer à travers un message. Avant de se lancer sur les réseaux sociaux, Sylvie Leclerc conseille à ses clients d’élaborer une stratégie de recrutement, comme dans une démarche classique. « Quelle est votre promesse d’employeur ? Pourquoi un candidat devrait vous choisir ? Voilà des questions que je pose aux recruteurs », indique cette professionnelle des ressources humaines.

 

Le Web, une banque de données

 

Une fois la stratégie adoptée, reste à savoir où sont inscrits les candidats. « Il faut repérer les communautés en tapant des mots-clés sur Google par exemple », précise Roch Courcy, fondateur de Gestionnaires de communautés du Québec. Et chaque réseau social a sa clientèle cible. « Pour embaucher un cadre au niveau de scolarité élevé, vous pourrez préférer Linkedln », recommande Rémi Lachance, « pour des postes plus journaliers, comme adjoint administratif, plombier ou électricien, se tourner vers Facebook est une bonne idée. » Et Twitter ? L’outil est à privilégier dans les secteurs du marketing, de la communication et de la publicité.

 

Se créer un réseau

 

Avec près d’un million de membres au Québec, Linkedln est le plus grand réseau professionnel sur la Toile. Le profil doit être préparé à l’avance et le discours doit être conforme à l’expérience vécue dans l’entreprise. « L’avantage pour les employeurs est qu’ils peuvent effectuer des recherches par compétences », souligne Roch Courcy. Pour Sylvie Leclerc, c’est « l’outil de réseautage le plus simple », il permet facilement de se créer un réseau. Linked Québec est l’un des groupes les plus populaires. Pour éviter le côté impersonnel, mieux vaut éviter les profils corporatifs. « Un profil appelé Direction des RH », manquera d’authenticité », complète le co-fondateur de Proxima Centauri.

 

Le recrutement sur les réseaux sociaux au Québec devient de plus en plus complémentaire au recrutement classique. Avec le temps, il devrait encore se développer. A suivre…

 

Priscilla Reig

 

Retour � la liste Article précédent Article suivant
Sur le même sujet
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Broadbean
Bannière publicité Horizon Software
Les fiches annuaires correspondantes
  • Beknown est une application Facebook, à l'origine du groupe international d'offres d'emploi Monster, pour faciliter la mise en relation entre recruteurs et candidats online.
  • La révolution digitale est en marche... dans le recrutement ! Quelle est votre réputation RH sur internet et sur les réseaux sociaux ?
  • Le plus grand réseau social Facebook : un levier de recrutement 2.0
  • Le sourcing ou recrutement sur les réseaux sociaux grâce à matchFWD : outil de matching via la cooptation sur les réseaux sociaux.
  • MyJobCompany propose des solutions de recrutement par cooptation sur les réseaux sociaux : poster des offres d'emploi et multidiffuser l'annonce sur les réseaux sociaux.