Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
mardi 23 octobre 2012

LinkedIn dévoile trois nouveaux produits lors du LinkedIn Talent Connect Europe 2012

LinkedIn dévoile trois nouveaux produits lors du LinkedIn Talent Connect Europe 2012

LindedIn tient aujourd’hui,  en plein coeur de Londres, sa grande messe annuelle dédiée au recrutement en Europe : The LinkedIn Talent Connect Europe 2012. 3 nouveaux produits viennent d’y être annoncés : un baromètre pour mesurer l’attractivité de sa marque employeur, la création de “followers” pour les entreprises et les annonces d’emploi sponsorisées avec un paiement au clic.

Face à Westminster Abbey, LinkedIn reçoit aujourd’hui les recruteurs venant de l’Europe entière. Plus de 600 professionnels d’Angleterre, de France, d’Allemagne, d’Espagne mais aussi d’Azerbaïdjan assistent à un programme riche mêlant Keynotes de LinkedIn, ateliers de formation et partage d’expériences utilisateurs.

Dans un show haut en couleurs, les dirigeants de LinkedIn ont d’abord souligné les très bons chiffres du réseau social professionnel. LinkedIn compte plus de 175 millions de membres aujourd’hui à travers le monde dont 39 millions en Europe. L’Angleterre est le pays le plus en avance avec 10 millions de membres. La France suit avec 4 millions devant les Pays Bas avec 3 millions. La croissance est forte et continue. En un an, Le nombre de membres au niveau mondial a crû de 58 millions. Le mobile est en forte augmentation. 23% des membres consultent leur profil depuis un smartphone ou une tablette. Quant aux employeurs, ils sont plus de 12 000 désormais à utiliser LinledIn pour recruter.

Ce Keynote d’ouverture a été l’occasion d’annoncer trois nouveaux produits pour aider les recruteurs à être plus efficace au quotidien.

Le Talent Brand Index a un objectif ambitieux : permettre aux employeurs de mesurer l’attractivité de leur marque employeur. Pour cela, LinkedIn a mis en place une méthodologie simple. Ils mesurent, pour une période donnée, les membres ayant été en contact avec un employeur via le profil d’un de ses employés par exemple. Ils comptent ensuite le nombre de personnes ayant manifesté leur volonté de travailler pour cet employeur. Les membres qui ont consulté la page Carrière de l’entreprise ou ses offres d’emploi. Le ratio du « nombre de candidats » sur le « nombre de membres familiers avec l’employeur » donne « le Talent Brand Index ». Rolls-Royce a un résultat de 16% par exemple. L’intérêt est bien sûr de se comparer à ses compétiteurs et d’avoir des segmentations précises par profil recherché et par région. Cet outil est offert gratuitement aux employeurs, clients de LinkedIn ou non. L’idée est de pouvoir mesurer concrètement, avec des chiffres précis, les résultats de ses efforts de communication pour développer sa fameuse image de marque employeur.  On ne peut améliorer que ce que l’on mesure…

LinkedIn a aussi annoncé  le lancement de In Follow. Vous connaissez le concept des “followers” (suiveurs) sur Twitter ? Il faudra maintenant compter sur le nombre de followers des employeurs sur LinkedIn. Là encore, de façon simple, un membre peut décider, en un clic, de suivre l’actualité d’un employeur sur sa page Carrière ou sur le profil de l’un de ses employés. Il sera ainsi tenu au courant des nouveautés de l’entreprise au fur et à mesure des mises à jour. Concrètement, les recruteurs pourront ensuite effectuer une recherche de profil dans les followers de leur entreprise, ils pourront aussi savoir quelles entreprises suit un professionnel. Est-il intéressé par les groupes internationaux ? Les PME très innovatrices ? Les premiers tests sont prometteurs. HP possède déjà 822 304 followers. 70% des membres suivant une entreprise sont intéressés par ses offres d’emploi et 80% répondent à ses emails de prise de contact.

Enfin, LinkedIn sait que sa principale force est de permettre aux employeurs de toucher les chercheurs passifs. Pour améliorer les retours, LinkedIn lance les annonces d’emploi sponsorisées parmi le carré “les offres pouvant vous intéresser”. Rehaussées par un bandeau de couleur, ces offres sont très visibles et garantissent, suivant les premiers retours, un taux de clic cinq fois plus important que des offres classiques. S’inspirant des Google Ads, qui ont fait la fortune du moteur de recherche californien, LinkedIn reprend aussi pour ses nouvelles annonces sponsorisées, leur modèle économique à savoir un paiement au clic avec enchères. Une interface complète permet de piloter son budget et de suivre les retours. Le début d’une nouvelle ère ?

A suivre...

Par Laurent Pilliet
Retour  la liste Article précédent Article suivant
Sur le même sujet
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Monster
Bannière publicité Néosphères
Les fiches annuaires correspondantes
  • Le réseau social professionnel LinkedIn est un acteur de référence pour recruter et sourcer les candidats sur internet.
  • Jobup.ch trouvez un emploi en suisse et dans toutes ses régions grâce à cette plateforme de mise en relation candidats/recruteurs
  • Le réseau social professionnel LinkedIn est un acteur de référence pour recruter et sourcer les candidats sur internet.
  • Parlons RH conseille et propose des stratégies pour que chaque entreprise positionne sa marque employeur sur les réseaux sociaux, et fédère une communauté.
  • Utiliser les médias sociaux pour gérer sa marque employeur, recruter ou développer son réseau professionnel : c'est ce que font Viadeo et ses millions d'utilisateurs
Bannière publicité Regionsjob OP Ebook