Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
jeudi 23 février 2012

Recruter sur Viadeo et LinkedIn : à faire / à ne pas faire

Recruter sur Viadeo et LinkedIn : à faire / à ne pas faire

40 millions d'inscrits sur Viadeo. 130 millions d’utilisateurs pour LinkedIn. Pour recruter certains profils, les réseaux sociaux professionnels sont devenus incontournables. Comment les utiliser intelligemment ?

 

A faire

1. Réfléchir à sa visibilité
 : Sur Viadeo et LinkedIn, les recruteurs vont devoir avancer démasqués. « Ils ne peuvent pas contacter les candidats de manière anonyme et vont devoir s’identifier », explique Camille Travers, HR Community Manager et fondatrice d’Octopus Factory. Ils doivent aussi accepter de recevoir des sollicitations de personnes qui ne correspondent pas au profil recherché.

 

2. Actualiser son profil : Un candidat chassé sur un réseau social professionnel ira consulter le profil des recruteurs. Ce dernier doit donc être complet, professionnel et illustré. « Sur LinkedIn, les profils avec photo sont huit fois plus consultés que les autres », indique Jacques Froissant, fondateur et dirigeant du cabinet de conseil en recrutement et RH 2.0 Altaïde.

 

3. Utiliser les bons mots clés : Les recruteurs qui se servent de l’outil de recherche pour sourcer des candidats ont intérêt à commencer par une recherche générale pour aller ensuite vers le particulier. « Certains utilisent des mots clés tellement précis dès le départ qu’ils réduisent considérablement les réponses possibles », explique Jacques Froissant.

4. S’appuyer sur ses collaborateurs : Les employés d’une entreprise sont ses premiers ambassadeurs sur les réseaux sociaux. Selon Camille Travers, « il est intéressant de construire une charte de profils pour que les collaborateurs présentent les mêmes informations sur l’entreprise voire même des liens vers des offres d’emploi ».

 

5. Etre discipliné : Construire son réseau, faire de la veille et participer aux échanges sur les hubs demande un certain temps, il faut en être conscient. Pour autant, prenez garde à ne pas vous perdre dans les méandres de Viadeo et LinkedIn, il est si facile d’y passer des heures entières sans même s’en rendre compte.  Déterminez clairement les plages horaires consacrées chaque jour aux réseaux sociaux et veillez à ne pas y déroger.

 

A ne pas faire


1. Adopter le service minimum : L’une des erreurs classiques consiste à rejoindre Viadeo ou LinkedIn, s’inscrire à deux hubs, publier quelques offres d’emploi puis… attendre. « Nous sommes ici vraiment dans une démarche de pull, il faut aller chercher les candidats, écouter, prendre la parole et travailler sa visibilité sinon le recruteur n’en tirera aucun bénéfice », explique Camille Travers.


2. Accepter toutes les demandes de contact : L’idée pour le recruteur est d’être dans une démarche qualitative et de pouvoir gérer son vivier de candidats. « Je conseille d’abord de qualifier le candidat au téléphone avait d’accepter une demande de mise en relation », indique Laurent Brouat, consultant en recrutement 2.0 et marque employeur chez Link Humans.

 

3. Utiliser le logo de l’entreprise comme photo de profil : Un logo, c’est froid et loin de l’état d’esprit du recrutement 2.0. « Ces réseaux sociaux mettent en avant les individus et non les entreprises », rappelle Jacques Froissant.

 

4. N’échanger que sur les offres d’emploi: « Si un recruteur n’utilise les hubs que pour publier ses annonces, ça n’a aucun intérêt et c’est assez mal pris : autant aller sur un jobboard », précise Camille Travers. Par contre, s’il peut apporter une plus-value aux échanges en parlant par exemple des évolutions du secteur ou du contexte international, il gagnera en crédibilité.


5. Envoyer le même message à tout le monde : Selon Laurent Brouat, « le recruteur doit envoyer au candidat un message personnalisé en lui précisant pourquoi il le contacte, ce qui l’intéresse dans son profil et ce qu’il a à lui offrir ». Une démarche qui prend du temps, certes, mais qui promet un retour sur investissement plus important.

 

Fiona Collienne

 

Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Nibelis
Bannière publicité People Doc
Les fiches annuaires correspondantes
  • Beknown est une application Facebook, à l'origine du groupe international d'offres d'emploi Monster, pour faciliter la mise en relation entre recruteurs et candidats online.
  • La révolution digitale est en marche... dans le recrutement ! Quelle est votre réputation RH sur internet et sur les réseaux sociaux ?
  • Le plus grand réseau social Facebook : un levier de recrutement 2.0
  • Le sourcing ou recrutement sur les réseaux sociaux grâce à matchFWD : outil de matching via la cooptation sur les réseaux sociaux.
  • MyJobCompany propose des solutions de recrutement par cooptation sur les réseaux sociaux : poster des offres d'emploi et multidiffuser l'annonce sur les réseaux sociaux.