Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
lundi 14 novembre 2016

Comment booster l'engagement de vos salariés ?

Comment booster l'engagement de vos salariés ?

Un salarié heureux est un salarié productif ! Les entreprises le savent et essayent désormais de donner du sens à chaque projet qu’elles initient. Une étude menée par 4ventsgroup met en lumière les bonnes pratiques en matière de management et de communication interne pour développer l’engagement des collaborateurs. Voici les quatre leviers qu’il faut retenir.

1. Créer des groupes de travail

A l’image des services informatiques adeptes des méthodes "agiles", les entreprises ont tout intérêt à casser leurs silos pour motiver leurs troupes. Comment ? "En créant des groupes de travail transverses", explique Eric Matarasso, directeur associé de 4ventsgroup. Constituer des équipes mêlant des individus de différents services et les encourager à avancer par itération est pertinent. "Le modèle où la DSI travaille dans son coin après avoir pris connaissance d’un cahier des charges vole en éclat. Le système vertical des entreprises n’est plus adapté aux attentes des salariés", constate-t-il.

2. Choisir les bons outils de communication

Pour que les collaborateurs trouvent un sens dans leur travail, il est primordial qu’ils comprennent celui de leurs collègues. Sur ce sujet, la communication interne a un rôle majeur à jouer. De nombreux outils sont aujourd’hui pertinents pour favoriser la connaissance des métiers des uns et des autres. La combinaison d’une newsletter faisant le zoom sur une fonction de l’entreprise et d’un réseau social interne comme Yammer favorisant la collaboration et le partage de documents aboutit généralement sur de bons résultats. A condition que le contenu poussé soit adapté aux attentes des utilisateurs.

3. Nommer des salariés référents

Pour savoir comment une stratégie est appréhendée par leurs salariés, certaines entreprises créent des groupes de référents qui ont pour objectif de "faire remonter les informations que le middle management ne parvient pas à capter", explique-t-il. Dans les entreprises du CAC40, il existe généralement trois groupes de référents, que la direction réunit une fois par trimestre. Ce dispositif est avantageux : il permet d’être à l’écoute des opérationnels, y compris lorsque l’entreprise est en avance de phase et qu’elle souhaite connaître l’avis de ses équipes sur les axes de travail  à venir.

4. Privilégier les primes de résultats

Si les avantages financiers proposés aux salariés ne constituent pas le critère d’engagement numéro 1, ils pèsent toutefois beaucoup dans la balance. Sur ce sujet, Eric Matarasso conseille de privilégier les primes collectives, mal perçues par les salariés mais néanmoins plus stimulantes que les primes individuelles. Et pour cause : "cette approche encourage les équipes à être dans un modèle véritablement collectif", assure le directeur associé. A la clé ? Un sentiment fort de pouvoir influencer le résultat de l’entreprise et une meilleure solidarité entre les collaborateurs.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Performanse
Bannière publicité Broadbean
Les fiches annuaires correspondantes
  • Altays est un éditeur de solutions RH en Saas, spécialisé grands comptes, qui met à disposition des entreprises des solutions dans les segments du recrutement, des compétences, des politiques salariales et des relations sociales.
  • Donnez un nouveau souffle à votre carrière, obtenez des conseils pour gérer votre vie professionnelle via coaching du cabinet de conseil RH Excellence et Avenir