Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
A partir du 02/03/17
vendredi 28 avril 2017

Paie : les tendances majeures de 2017

Paie : les tendances majeures de 2017

Comme tous les processus RH, la paie est impactée par de nombreux bouleversements, notamment digitaux. Après avoir basculé dans le cloud ces dernières années et affronté de nombreuses évolutions réglementaires, comment cette activité évoluera en 2017 ? Zoom sur les tendances fortes qui devraient bousculer les experts de la paie cette année.

De la complexité législative !

DSN, bulletin de paie simplifié, prélèvement de l’impôt à la source, règlement européen sur les données personnelles (GDPR)… Les gestionnaires de paie n’ont jamais connu autant de bouleversements législatifs ! Un empilement de textes qui a impact direct sur leur charge de travail. "Sur la seule mesure de prélèvement à la source, on estime à 5 ou 10 % l’augmentation de leur charge de travail ", illustre Sébastien Haas, VP Strategy & Marketing chez ADP France.

La performance au cœur de la paie

Aucune activité RH n’échappe aujourd’hui à la mesure du fameux retour sur investissement. Et certainement pas la paie, souvent considérée comme un centre de coût. "En digitalisant leurs processus, les entreprises cherchent à améliorer leur productivité sur tous les plans. L’une des nouvelles missions du gestionnaire de paie est donc d’évaluer la performance de son activité paie", souligne Jean-Sébastien Taffoureau, directeur outsourcing chez Sopra HR Software.

Le confort des outils importe

Jusqu’ici clairement relégué au second plan, le confort d’utilisation des outils de paie est désormais important aux yeux des entreprises, donc des éditeurs de logiciels. "Avant, on parlait d’ergonomie, de facilité d’utilisation. Maintenant, on peut véritablement parler de confort pour les gestionnaires paie et leurs collaborateurs. Les logiciels de paie sont plus conviviaux : ils offrent, comme les autres outils RH de l’entreprise, une bonne expérience utilisateur", explique Jean-Sébastien Taffoureau.

L’externalisation « à la carte »

Si elle est encore incomplète, l’externalisation de la paie s’accélère. "Sur le segment des grands comptes ayant une dimension internationale, l’externalisation concerne entre 80 et 90 % des appels d’offres", assure Jean-Sébastien Taffoureau. La grande nouveauté, c’est qu’elle se fait « à la carte ». "Une fois qu’elles ont externalisé la partie infrastructure technique, elles peuvent, au choix, poursuivre avec la veille conventionnelle, la maintenance applicative des solutions…", illustre-t-il.

Des outils naissent pour les PME

Les outils de paie ne sont plus l’apanage des grands groupes ! Des offres dédiées aux PME et ETI ont récemment vu le jour. "La majorité de nos clients ont préalablement testé l’externalisation, sans succès. Pour éviter d’avoir des intermédiaires dans leur processus, ce qui aboutit souvent à des frictions, elles ré-internalisent leur paie avec des solutions intégrées, couvrant tous les besoins de paie et de notes de frais et permettant un paramétrage fin", assure Firmin Zocchetto, CEO de Payfit.

Des missions tournées vers le contrôle

La digitalisation fait profondément évoluer le périmètre du gestionnaire de paie. "Ses missions ne consistent plus à collecter toutes les pièces nécessaires au dossier du personnel. Maintenant que les outils s’en chargent de manière automatique, ses attributions concernent plutôt la vérification et le contrôle", constate Jean-Sébastien Taffoureau. Et sur cette mission, il y a fort à faire. "Sur le bulletin de paie, il existe par exemple 500 points de contrôle", rappelle Sébastien Haas.

Ouf, le Big Data est là !

La paie est un gisement de données pour les entreprises. Il n’est donc pas étonnant que les éditeurs de logiciels développent des algorithmes pour accompagner et structurer cette activité. "Nous avons regroupé, au sein d’une grande infrastructure, toutes les données paie de nos clients. Grâce à cette base, nous avons créé 250 points de contrôle, qui permettent aux gestionnaires de recevoir des alertes lorsque certaines informations sont défaillantes", illustre Sébastien Haas.

Les chatbots débarquent dans la paie

D’ici la fin de l’année, les premiers chatbots devraient faire leur apparition dans la paie. Leur rôle sera celui d’un facilitateur, d’après le directeur outsourcing de Sopra HR Software. "Lorsque les entreprises devront rechercher une information relative à la paie dans leur base documentaire, les chatbots pourront les aider. De même, ils seront un assistant à la veille légale et réglementaire. Ils auront ainsi un impact fort sur la performance et la productivité des gestionnaires", estime-t-il.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité People Doc
Les fiches annuaires correspondantes
  • ADP propose depuis plus de 35 ans des prestations pour gérer la paie et les ressources humaines sur internet et sur mobile.
  • Concentrez-vous sur l'essentiel, PayFit automatise la paie de vos employés
  • SIGMA Informatique offre une plateforme pour externaliser la gestion des RH, la dématérialisation de la paie, gérer la formation les compétences et entretiens.
  • ADP propose depuis plus de 35 ans des prestations pour gérer la paie et les ressources humaines sur internet et sur mobile.
  • Captio, le leader espagnol de la gestion des notes de frais liées aux voyages d'affaires, se lance en France