Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
mercredi 24 août 2016

3 min avec Etienne Colella, président de Pixid

3 min avec Etienne Colella, président de Pixid

En 2004, Adecco, Manpower et Vediorbis ont investi 15 millions d'euros dans Pixid. L'objectif ? Créer un acteur de référence pour la gestion dématérialisée de l'intérim. 12 ans après, sa plate-forme connecte 9 000 agences et traite 100 000 missions par jour. Le chiffre d'affaires 2016 devrait atteindre 13  millions d'euros. Pixid décolle et vise l'Europe. Etienne Colella nous explique les raisons de cette accélération.

La digitalisation touche aujourd'hui tous les secteurs et la dématérialisation ne fait plus peur. La situation était différente en 2004. Trois leaders de l'intérim en France, Adecco, Manpower et Vediorbis (racheté depuis par Randstad) anticipent ce changement et voient les nombreux atouts pour leurs métiers. Ils investissent alors 15 millions d'euros dans Pixid pour lui permettre de bâtir une solide plate-forme SaaS, capable de gérer de manière totalement numérique l'ensemble des process de l'intérim : gestion des candidats, fiches de paies, contrats, facturation…Et cela, bien sûr, dans le plus strict respect de la réglementation en vigueur.

Pixid a rempli sa première mission en bâtissant cette plate-forme ouverte à tous les acteurs du secteur. Toutefois, le décollage commercial n'a pas été immédiat. Les entreprises, comme les agences, avaient besoin de temps pour passer d'un monde du tout papier au tout numérique. En 2010, Pixid faisait ainsi 2 millions d'euros de CA. Mais depuis cette date, tout s'est accéléré. Pixid, idéalement positionné, a récolté les fruits de ses efforts. Son chiffre d'affaires a décollé et a atteint les 11 millions en 2015.

Pixid change alors de mains. Les partenaires industriels historiques cèdent leurs actions au fonds d'investissement Keensight Capital. Ce nouvel actionnaire doit permettre à Pixid de sortir de nos frontières. Les deux premiers pays ciblés étant l'Angleterre et l'Allemagne.

Aujourd'hui, Pixid emploie 65 personnes à son siège social à Courbevoie et compte sur une équipe de 30 développeurs à l'étranger. Pixid s'est ouvert aux PME puis aux TPE qui ont des volumes plus faibles d'intérimaires. Dernièrement, pour répondre à l'évolution du marché du travail, Pixid a intégré sur sa plate-forme les contrats CDD et free-lance.

0ù en est Pixid dans son internationalisation ? Comment s'explique sa forte croissance ? Quels sont ses objectifs pour 2017 ? Les réponses d'Etienne Colella, président de Pixid et dirigeant de cet éditeur depuis sa création en 2004.

Par Laurent Pilliet
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Talentsoft
Bannière publicité KUDOZ
Les fiches annuaires correspondantes
  • Cezanne Software spécialiste SIRH permet de gérer le capital humain, la performance et de gérer les paies.
  • Déposez votre demande en ligne et recevez les propositions créatives de nos 50.000 talents.
  • HR Access, expert depuis plus de 40 ans dans la gestion du capital humain propose des solutions SIRH pour externaliser la gestion des RH.
  • HR Path est l’un des leaders de l'externalisation de la Paie et du SIRH. Externalisez votre SIRH et la paie avec HR Path
  • HRMS CONSULTING spécialiste du conseil en ressources humaines et SIRH pour externaliser les RH avec un SIRH opérationnel et technologique.
Bannière publicité adLearnMEDIA