Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
mardi 14 juin 2011

La motivation, une histoire de management et de manager

La motivation, une histoire de management et de manager

Dans un monde de l’entreprise où souffrance et stress vont croissants, agir sur la motivation des collaborateurs se révèle capital. La cultiver est d’autant plus primordial si l’on envisage de fidéliser la génération Y, des salariés qui ont plus besoin d'être motivés que leurs prédécesseurs.

Malgré le phénomène du stress et de la souffrance au travail, les salariés français sont encore une majorité, 80 % exactement, à se révéler très intéressés par leur mission en entreprise. Le Baromètre du moral des salariés réalisé en février par Ipsos et Logica Business Consulting pour Altedia et les Echos, nous apprend que 41 % d’entre eux trouvent leur travail motivant et 30 % en sont satisfaits. Toutefois, il est aussi synonyme de stress pour 35 % des sondés et une source d’inquiétude pour 25 % d’entre eux. Des situations de moins en moins bien supportées par les collaborateurs, qui disent également perdre en motivation.

Relancer la motivation de ses équipes

 Tout commence par prendre conscience d’une donnée capitale comme l’explique Roland de Saint Etienne, professeur à l’EPP, coach et consultant pour Central Test : « la motivation est un phénomène excessivement complexe, propre à chaque individu. Et même s’il existe des méthodes pour la développer, mon expérience m’a démontré qu’aucune d’entre elles n’était efficace à 100 % ». Il est en revanche possible d’œuvrer pour mettre en place des conditions favorables à l’éclosion de la l’auto-motivation de chacun.

Le rôle clé du manager


« Auparavant, il y avait les salariés et le management, maintenant il y a les salariés, le management et le comité de direction, constate Roland de Saint Etienne. Les managers, plus que jamais, doivent assurer une fonction de relais et recréer du lien. »
Afin de remplir ce nouveau rôle et créer un terrain propice à l’épanouissement de la motivation, le manager doit réunir trois conditions sine qua non.

1. A chacun son propre levier de motivation


En premier lieu, le manager doit prendre en compte chaque membre de son équipe afin de déterminer ses attentes, préoccupations et besoins. « A chacun son carburant ou ses leviers de motivation. Certains seront sensibles aux situations leur permettant d'apprendre de nouvelles choses, quand d’autres ont besoin d’autonomie », illustre le professeur en psychologie de l'entreprise. Un travail nécessitant une bonne dose d’observation et d’écoute. « Le manager peut également avoir recours à des tests, à l’image de celui de Central Test qui permet d’identifier et mesurer les différents leviers de motivation. » ajoute-t-il, précisant que ces tests n’ont de sens que si leurs résultats sont partagés et aboutissent à une discussion.

2. Faire preuve de confiance


Le manager doit aussi accepter de prendre des risques en initiant un projet collectif où chaque collaborateur sera impliqué et pourra s’exprimer en fonction de ses propres leviers de motivation. « Lorsque le manager s’appuie sur les drivers de chacun pour proposer des missions adaptées, une équipe démotivée par une perte de résultat ou tourmentée par une période de crise, repart généralement plus vite. »

3. Savoir donner du sens

Avoir un comportement de leadership modèle est également nécessaire « cela sous-entend que le manager doit être exigeant, mais aussi montrer de la reconnaissance, explique Roland de Saint Etienne. Un point souvent épineux pour les managers français. » Au manager encore de développer un sentiment d’appartenance à l’équipe et surtout de donner du sens aux objectifs de chacun, « à lui aussi de favoriser les rencontres physiques au sein de l’entreprise » recommande le consultant en psychologie. Enfin, le manager doit, par son comportement développer la confiance afin de rendre la motivation naturelle et la transformer en enthousiasme. « Ce n’est ni un luxe, ni un gadget, prévient Roland de Saint Etienne. L’enthousiasme, c’est une motivation à laquelle on rajoute du cœur, une énergie générée par un déclic qui conduit à l’action. Un phénomène plus qu’intéressant pour le monde de l’entreprise ! »

Roland de Saint Etienne


A propos de l’auteur :

Professeur en psychologie à l’Ecole de Psychologues Praticiens à Paris (EPP), où il dirige notamment des mémoires de recherche, Roland de Saint Etienne, est également coach et consultant en psychologie pour Central Test. Il interviendra les 26 et 27 septembre prochains, à Sciences-Po Formation continue à Paris, dans le cadre du séminaire « Développer l’enthousiasme de vos collaborateurs et partenaires : levier de la performance ».

Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité People Doc
Les fiches annuaires correspondantes
  • AdesIDEESrh est une agence conseil en Marketing RH et Communication sociale.
  • Cubiks organisme de conseil en RH et éditeur de tests pour évaluer les professionnels, développer les compétences clés, sourcer et développer les compétences managériales.
  • Les ECPA ont pour vocation l’édition de tests innovants et de haute qualité scientifique afin de se convertir en acteur majeur de la recherche en psychologie appliquée et faire progresser l’évaluation des personnes.
  • Cabinet de conseil en stratégie et organisation, Tandems Conseil adresse plus particulièrement des problématiques de performance RH et d’accompagnement au changement.
  • Vadequa est le seul outil de présélection et d’évaluation des candidats à prendre en compte la culture d’entreprise.