Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
jeudi 30 juillet 2015

Les réseaux sociaux préférés des étudiants et jeunes diplômés

Les réseaux sociaux préférés des étudiants et jeunes diplômés

Une étude menée par l’agence Quatre Vents révèle que les étudiants et les jeunes diplômés privilégient LinkedIn, Facebook et Viadeo pour rechercher des informations sur les entreprises qui les intéressent. Faut-il, pour autant, n’être présent que sur ces réseaux sociaux lorsqu’on formule de gros volumes d’embauche ? Pas si sûr…

Dans la guerre des chiffres qui opposent les réseaux sociaux, LinkedIn semble être en bonne place. D’après une étude sur les attentes et les comportements des étudiants et des jeunes diplômés menée par Quatre Vents en avril 2015 auprès d’un panel de 10 000 personnes, le réseau social américain est le plus consulté pour rechercher des informations sur les employeurs. Il est plébiscité par 64 % des jeunes, toutes catégories confondues, contre seulement 23 % pour Facebook, 22 % pour Viadeo, 11 % pour Google+ et 8 % pour Twitter. A noter que les étudiants et les jeunes diplômés issus d’écoles de management sont ceux qui privilégient le plus LinkedIn (65 %). Le français Viadeo enregistre, quant à lui, de bons scores auprès des jeunes universitaires, qui sont 34 % à le plébisciter.

Voici le classement des réseaux sociaux privilégiés pour la recherche d’informations sur les employeurs :

 

Tous GE

GE Ingé

GE Mngt

Bachelor

Université

IUT-BTS

LinkedIn

64%

43%

65%

64%

53%

38%

Facebook

23%

22%

33%

38%

23%

18%

Viadeo

22%

19%

27%

29%

34%

30%

Google +

11%

13%

16%

22%

20%

17%

Twitter

8%

5%

11%

15%

9%

6%

Nb. de RS utilisés

1,3

1,0

1,6

1,7

1,4

1,1


Puisque les jeunes n’utilisent à peine plus qu’un réseau social pour s’enquérir d’informations sur un potentiel employeur, les entreprises ont tout intérêt à viser juste lorsqu’elles souhaitent s’adresser à eux. Quels réseaux sociaux privilégier ? Quels critères doivent guider ce choix ?

Viadeo versus LinkedIn : à chacun sa cible !

Définir le type de profils que l’on souhaite toucher est la première chose à faire lorsqu’on souhaite investir un réseau social à des fins de recrutement. Car tous ne font pas jeu égal sur la même cible. "Viadeo s’adresse aux diplômés de niveau Bac+2, plutôt débutants, qui occupent une fonction commerciale en province, tandis que LinkedIn vise les diplômés de niveau Bac+5, avec 20 ans d’expérience, habitant à Paris et évoluant dans un contexte international", résume Eric Matarasso, directeur associé de l’agence Quatre vents.

Une communauté, ça s’anime

Quel que soit le réseau social retenu (LinkedIn, Viadeo ou Facebook), il est primordial d’y créer un vivier de candidats potentiels. Pour que cette communauté prenne de l’ampleur, pas de secret : il faut prendre le temps de définir une ligne éditoriale et de partager, 10 à 20 fois par mois, du contenu varié. Une entreprise qui cherche à recruter des cadres sur LinkedIn peut, par exemple, alterner entre la publication d’actualités liées à son secteur d’activité et celles liées à ses métiers et ses recrutements.

Le client, ce potentiel candidat…

La stratégie d’une entreprise sur les réseaux sociaux doit aussi tenir compte du marché sur lequel elle évolue. Si son positionnement est BtoC et qu’elle s’adresse à des consommateurs, "elle doit corréler le fait d’être appréciée pour ses produits et le fait que des candidats veuillent y travailler", explique Eric Matarasso. Sur Facebook, Twitter et Google+, sa page corporate peut donc jouer sur les deux tableaux : le produit et l’emploi. Les consommateurs étant des candidats potentiels, et vice-versa.

La clé du succès : se différencier

Sur les réseaux sociaux, la concurrence fait rage entre les entreprises du même secteur d’activité. Pour se rendre attractif des candidats, le mieux reste encore de valoriser ses points de différenciation. "En France, la filière de la distribution est très mâture. Plutôt que de valoriser la qualité de leurs prestations de services, les enseignes ont donc tout intérêt à communiquer sur les salaires et les primes qu’elles proposent ou la particularité de leur management de proximité", illustre-t-il.

Quid de la marque corporate ?

Si, dans le cadre du recrutement, il est impératif de choisir ses réseaux sociaux en fonction de sa cible, ce n’est pas forcément le cas lorsqu’une entreprise souhaite, de manière plus générale,  renforcer sa marque corporate. "Dans cette situation, il peut être intéressant d’être présent sur les principaux réseaux sociaux, c’est-à-dire LinkedIn, Facebook, Viadeo et Twitter, afin, notamment, de booster son référencement sur Internet", conclut Eric Matarasso.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Direct Emploi
Les fiches annuaires correspondantes
  • About.me : accédez à un réseau social pour gérer votre image sur internet, votre e-réputation et vos photos.
  • BOOST, société innovante de services informatiques spécialisée dans le Cloud Computing
  • La révolution digitale est en marche... dans le recrutement ! Quelle est votre réputation RH sur internet et sur les réseaux sociaux ?
  • Levacomm a développé le logiciel PoolMedias pour améliorer la gestion de contenus en Saas et gagner du temps grâce à une seule interface centralisée.
  • Parlons RH conseille et propose des stratégies pour que chaque entreprise positionne sa marque employeur sur les réseaux sociaux, et fédère une communauté.