Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
jeudi 12 octobre 2017

Le chatbot d’Alten joue au conseiller carrière

Le chatbot d’Alten joue au conseiller carrière

Comme beaucoup d’entreprises, Alten est obligé de faire preuve d’inventivité pour sourcer des profils pénuriques ! Afin d’attirer des ingénieurs intéressés par des carrières commerciales, le groupe a récemment déployé un robot conversationnel dédié au recrutement, capable d’interagir avec les candidats sur les métiers et de livrer quelques conseils carrières.

Vinci, Mazars, et maintenant Alten… Les grands groupes cèdent peu à peu à la mode du chatbot ! Afin d’apporter davantage d’innovation dans son processus de recrutement, le groupe d’ingénierie et de conseil en technologies a mené, en fin d’année dernière, une vaste réflexion sur l’expérience candidat. ʺAlors que la technologie envahit de plus en plus l’activité RH, nous nous sommes demandés quel but nous souhaitions poursuivre. Nous avons choisi de proposer, à nos candidats, une expérience vraiment intéressante, donc d’adresser de nouveaux canaux de recrutementʺ, raconte Mathieu Motillon, responsable du recrutement Business Managers chez Alten.

Le bot suggère des offres d’emploi… et des contenus !

L’un des premiers chantiers d’Alten a été de déployer, avec l’aide de la start-up Epic Bots, un chatbot sur l’application de messagerie Facebook Messenger. Un outil appelé Thibot, accessible depuis les terminaux mobiles et largement plébiscité par la cible privilégiée du groupe : les business managers. ʺC’est une fonction stratégique au sein de notre organisation. Et puisque nous recrutons ces profils sur des capacités et des potentiels, il nous semblait opportun de positionner Thibot comme un conseiller carrièreʺ, explique Mathieu Motillon. Et c’est bien là que le chatbot d’Alten se différencie. En plus de pousser les offres d’emploi du groupe en fonction de plusieurs critères sélectionnés par l’internaute (type de poste, localisation…), ce robot conversationnel renseigne les candidats sur de nombreux sujets dont les missions du business manager. ʺNous ne souhaitions pas qu’il se contente de capter des CV. Nous l’avons donc enrichi d’un moteur sémantique, capable de comprendre les questions des candidats sur des sujets aussi variés que nos métiers, mais aussi la création d’un CV, l’entretien de recrutement, les astuces pour remplir un profil professionnel sur LinkedIn…ʺ, illustre-t-il. Concrètement, il suffit aux candidats de poser leurs questions pour que Thibot les dirige vers des contenus rédigés par les équipes RH d’Alten, généralement hébergés sur LinkedIn.

« Un outil de mesure terrain »

Là où de nombreuses entreprises voient, dans les chatbots, l’opportunité de renforcer leur vivier de candidatures, Alten considère davantage Thibot comme un support de communication au service de sa marque employeur. ʺNotre objectif n’est pas de déshumaniser le recrutement en nous cachant derrière un robot. Nous le considérons comme un outil qui donne accès, de manière plus dynamique, à la même typologie d’informations présentes sur notre site carrièresʺ, indique Mathieu Motillon. Le tout pour un investissement ʺtrès raisonnableʺ, assure-t-il. Déployé au début de l’été, ce chatbot permet, en outre, au service RH de l’entreprise de récupérer une manne de données stratégiques. Thibot renseigne notamment le groupe sur le type d’informations qui intéresse les candidats : ʺc’est un outil de mesure terrain qui alimente notre travail sur le marketing RHʺ, conclut-il.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Sur le même sujet
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Broadbean
Bannière publicité Horizon Software
Les fiches annuaires correspondantes
  • Créée en 1988 ALTEN est une société spécialisée dans l’ingénierie et le conseil en technologie, elle a pour vocation l’accompagnement de la stratégie de développement de ses clients notamment dans différents domaines tels l’innovation ou encore la R&D.
  • BranchOut est une application Facebook devenue un des plus larges services d'emploi sur Facebook. Il regroupe, transmet les offres d'emploi et facilite le sourcing.
  • La révolution digitale est en marche... dans le recrutement ! Quelle est votre réputation RH sur internet et sur les réseaux sociaux ?
  • OhMyJob application Facebook pour poster des offres et maximiser la visibilité grâce à la cooptation sur les réseaux sociaux.
  • Utiliser Facebook pour recruter et former grâce à Premsjob, une application emploi dédiée aux jeunes de 15 à 30 ans.