Pour nous contacter :
Tél: 01 84 20 40 84
IDENTITE
Nationalité : Française
Date de création : 2001
Nom du dirigeant : Olivier Pochard

CONTACT
Adresse : 8 bis Route des Creuses 74006 Annecy
Tel : 04.50.52.88.51
E-mail : contact@boost-cloud.com
Site web : http://boost-cloud.com/

OFFRE

Description : BOOST, société innovante de services informatiques spécialisée dans le Cloud Computing, édite BOOST Connect, « bureau virtuel » nouvelle génération qui adjoint les fonctionnalités d’un réseau social d’entreprise au lancement d’applications Cloud.
Parler de cette entreprise à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Nibelis
Les articles correspondants
Grâce à notre fusion avec Meanings, nous passons de 60 à 140 collaborateurs, Mathieu Gabai, 4ventsgroup
Quatre Vents n’en finit pas de grandir ! Deux ans et demi après avoir fusionné avec 4people, l’agence de communication acquiert Meanings, spécialisé dans la communication corporate.
Start-up RH: Welp répond aux envies de micro-bénévolat des salariés
A l’origine, Welp.fr est un réseau social d’entraide entre particuliers. La plateforme se décline désormais en version BtoB auprès des entreprises qui veulent donner du corps à leur politique RSE.
Marque employeur : comment réagir face aux avis négatifs sur Internet ?
Sites d’avis et de notations donnant une visibilité sans précédent aux critiques des salariés en poste et des candidats en recherche d’emploi. Une liberté de parole qui n’est pas sans risque pour les entreprises...
Notre solution de veille et d'analyse est le Médiamétrie des médias sociaux, Loïc Moisand, Synthesio
Lancée en 2006 par deux anciens étudiants de l’ESSEC, la société Synthesio a rapidement su se faire un nom sur le marché de la veille 2.0.
L’opération I Get a Job s’adresse aux jeunes candidats démotivés, Gilles Gobron, Randstad France
Ce lundi 5 octobre marque le coup d’envoi de l’opération "I Get a Job" du groupe Randstad, destinée aux jeunes faisant leurs premiers pas sur le marché de l’emploi